Foie surchargé - vitalité

Baisse de forme : et si votre foie était surchargé ?

Effort physique, surmenage intellectuel, stress, manque de sommeil… Voilà les premières causes auxquelles nous pensons lorsque nous ressentons une baisse d’énergie. Et nous avons souvent raison : du repos, une ou deux nuits récupératrices, et nous repartons du bon pied. Mais parfois, rien de tout cela : ce ne sont ni les muscles, ni le cœur, ni le cerveau qui sont trop sollicités, mais le foie ! Quel rapport avec la fatigue ? Pour bien comprendre, il faut savoir que ce gros organe situé à la droite de l’abdomen, en partie sous nos côtes, joue discrètement un rôle essentiel pour notre vitalité. En effet, il remplit des centaines de fonctions différentes dans l’organisme, en particulier :

  • La digestion : le foie produit la bile, qui sert à digérer des graisses ;
  • L’énergie : il se charge de l’assimilation et du stockage des nutriments issus de l’alimentation (sucres, protéines graisses, certaines vitamines et minéraux…), mais aussi de la répartition de l’énergie et des substances essentielles dont a besoin l’organisme ;
  • L’élimination des toxines : il filtre le sang de toutes sortes de substances inutiles ou nocives pour le corps (résidus de médicaments, produits chimiques…) en les transformant en déchets pouvant être éliminés.

Un foie fatigué, et c’est tout le corps qui se fatigue !

Notre foie a donc beaucoup à faire pour nous permettre de bien fonctionner au quotidien. Mais il peut aussi se fatiguer, notamment s’il fait face à une alimentation trop calorique et riche en graisses, à un excès d’alcool ou à surcroît de « pollution » à traiter.

Fréquente et difficile à éviter aujourd’hui, cette pollution peut provenir des nombreux produits chimiques de notre environnement et de notre alimentation industrielle (résidus de pesticides, additifs…), mais aussi de nos médicaments. En effet, s’ils sont nécessaires pour nous soigner, les médicaments n’en représentent pas moins une surcharge de travail pour notre foie qui doit les assimiler, les stocker et les éliminer. Pratiquement toutes les classes de médicaments peuvent être toxiques pour le foie, et pas forcément à haute dose : antidouleurs, antibiotiques, anti-inflammatoires, sédatifs, anticholestérol, etc. Le foie peut aussi être directement attaqué par les polluants.

S’il possède d’extraordinaires capacités à se régénérer en cas de dommage, le foie peut aussi s’épuiser et mal assurer ses fonctions. Avec un foie agressé et surchargé, la digestion ralentit, les nutriments sont mal assimilés, les toxines s’accumulent, l’énergie diminue… et la fatigue apparaît.

Baisse d’énergie due au foie : comment la reconnaître ?

Le lien entre dysfonction du foie et fatigue est bien connu des spécialistes, notamment parce que le foie régule une grande partie du stockage, de la libération et de la production de composés permettant d’apporter l’énergie nécessaire à toutes nos cellules. Les personnes ayant une maladie hépatique, quelle qu’en soit la cause, ont souvent pour symptôme principal – et le plus gênant pour la vie de tous les jours – une écrasante fatigue. Mais un « simple » engorgement du foie, dû par exemple à des excès de table ou une prise de médicaments au long cours, peut également favoriser des baisses d’énergie.

D’autres signes peuvent alerter d’une surcharge du foie comme des inconforts abdominaux, une baisse d’appétit, des difficultés à se concentrer, des changements d’humeur, une somnolence, des démangeaisons ou une coloration jaunâtre de la peau et des yeux.

Préserver son foie pour conserver sa vitalité, comment faire ?

Garder notre foie en bonne santé, c’est important pour lui permettre de réaliser pleinement ses fonctions vitales pour notre organisme et ainsi, nous donner l’énergie dont nous avons besoin au quotidien. Pour cela, une bonne hygiène de vie et une limitation des sources de pollution du corps sont essentielles. Des plantes détoxifiantes et protectrices pour le foie pourront également l’aider à lutter contre les surcharges.

Mode de vie : 5 clés pour éviter la surcharge du foie

  1. Limitez votre consommation d’alcool ;
  2. Pratiquez une activité physique régulière et évitez le surpoids ;
  3. Evitez les aliments ultra-transformés (industriels) et optez pour une alimentation variée et équilibrée avec 5 fruits et légumes par jour, en limitant les graisses saturées et les sucres rapides ;
  4. Ne prenez jamais des médicaments, même vendus sans ordonnance, au-delà des dosages indiqués ;
  5. Utilisez des produits chimiques avec précaution (détergents, insecticides, peintures…) et préférez les produits écologiques pour le ménage.

Le coup de pouce « phyto »

Depuis des temps immémoriaux et dans toutes les civilisations, certaines plantes ont été utilisées pour protéger le foie et soutenir ses fonctions d’épuration. Les recherches scientifiques d’aujourd’hui montrent que les capacités hépatoprotectrices de certaines d’entre elles proviennent de composés naturellement anti-oxydants, autrement dit, qui luttent contre les dommages infligés aux cellules, notamment par les toxines.

Herbacée typique des latitudes tropicales d’Amérique du Sud, d’Afrique et du Pacifique, le Desmodium adscendens figure parmi les plus remarquables.

Alvityl Vitalité Durable contient de l’extrait de Desmodium adscendens pour soutenir le bon fonctionnement du foie. Il a été formulé pour associer une action régénératrice (comprimés nuit) et une action revitalisante* (comprimés jour) permettant de retrouver une forme et une énergie durables.
*Grâce à la vitamine B5 contribue à réduire la fatigue et à des performances intellectuelles normales.

SOURCES :

Gerber LH et al. “Importance of fatigue and its measurement in chronic liver disease.” World journal of gastroenterology vol. 25,28 (2019): 3669-3683.

Axe J. : Signs You Need to Detox Your Liver ASAP- And How to Do It, The Observer 23/01/2018, https://observer.com/2018/01/signs-you-need-to-detox-your-liver-asap-and-how-to-do-it/

Mayo Clinic : Liver disease, https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/liver-problems/symptoms-causes/syc-20374502

British Liver Trust : Eating well for a healthy liver, https://britishlivertrust.org.uk/wp-content/uploads/Eating-Well-factsheet-FINAL.pdf

Farghali Het al. “Hepatoprotective properties of extensively studied medicinal plant active constituents: possible common mechanisms.” Pharmaceutical biology vol. 53,6 (2015): 781-91.

Martinat L, Sagnet I et al. Soutenir le foie fragile. Plantes & santé, novembre 2015.

Tubéry P et al. « Desmodium adscendens. De l’usage traditionnel camerounais contre les hépatites à l’accompagnement des chimiothérapies », Hegel, vol. 4, no. 4, 2015, pp. 268-282.

Magielse J et al. “Antihepatotoxic activity of a quantified Desmodium adscendens decoction and D-pinitol against chemically-induced liver damage in rats.” Journal of ethnopharmacology vol. 146,1 (2013): 250-6.

Muanda FN et al. “Chemical Composition and, Cellular Evaluation of the Antioxidant Activity of Desmodium adscendens Leaves.” Evidence-based complementary and alternative medicine : eCAM vol. 2011 (2011): 620862.

Seriki S. “Analysis of Phytoconstituents of Desmodium Adscendens in Relation to its Therapeutic Properties”. American Journal of Biomedical Science & Research, 2019.

Retrouvez d’autres conseils Alvityl

Conseils

Compléments alimentaires et vitamines pour la santé des séniors

Seniors : les compléments alimentaires et vitamines à privilégier Gênes articulaires, baisse d’énergie… Avec l’âge, il est fréquent d’être confronté à différents types de maux. C’est pourquoi après 60 ans,...

Lire la suite
Conseils

Les 6 bienfaits du magnésium à connaître

Quels sont les bienfaits du magnésium ? Le magnésium est l’un des sels minéraux les plus présents dans le corps humain puisqu’il s’y trouve à hauteur de 25g. 50 %...

Lire la suite
Conseils

Les 5 principales conséquences du manque de sommeil

Quelles sont les conséquences d'un manque de sommeil ? Nous avons besoin de 7 à 9 heures de sommeil par nuit pour assurer nos activités quotidiennes de façon optimale. Ce...

Lire la suite
Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière. www.mangerbouger.fr.
Partager sur Facebook'