Recommandez
ce site à un(e)
ami(e)

La marque

Finder

Recherchez
une information
sur le site

Généralités sur les vitamines

Une vitamine est une substance organique indispensable, à de très faibles doses, à l’organisme.
Les vitamines sont des substances nécessaires à la vie, qui jouent un rôle important dans l’assimilation et l’utilisation des nutriments. L’organisme est incapable de les synthétiser seul (hormis la vitamine D, la vitamine B2 et la vitamine K), l’apport vitaminique est donc strictement dépendant de l’alimentation. Les vitamines sont principalement d’origine végétale (les vitamines du groupe B) et se trouvent donc plus spécialement dans les fruits et légumes.


Une vitamine ne possède aucune valeur énergétique, c’est-à-dire qu’elle ne libère aucune calorie. Elle est néanmoins nécessaire à l’organisme pour que le fonctionnement global du corps soit assuré normalement.

Les vitamines participent au maintien de l’équilibre vital puisque c’est grâce à elles que les cellules peuvent utiliser les nutriments, qui sont sources d’énergie.


Chaque vitamine a des fonctions précises et aucune ne peut se substituer à une autre. Dans l’organisme, de nombreuses réactions nécessitent la présence de plusieurs vitamines et l’insuffisance de l’une d’elles peut gêner le fonctionnement des autres.

Les vitamines sont classées en deux familles :

  • Les vitamines liposolubles, stockées dans les graisses. Ce sont les vitamines A, D et E. elles peuvent faire l’objet de carence en cas de régime strict.
  • Les vitamines hydrosolubles, c’est à dire soluble dans l’eau. Ce sont les vitamines du groupe B et la vitamine C. Un surdosage en ces vitamines est quasi impossible puisque l’excèdent est éliminé dans les urines.
TOP

Historique

Le terme « vitamine » a été créé en 1911 par Casimir Funk pour indiquer qu’il s’agissait de principes indispensables à la vie (en latin = « vita ») et qu’il croyait obligatoirement aminés (c’est à dire portant une fonction NH sur sa structure chimique).
Mais bien avant d’être nommées, les vitamines étaient connues. Déjà en 1500 avant JC, en Chine, la consommation de foie et de miel (aliments reconnus comme riches en vitamines A) était recommandés pour traiter l’héméralopie (trouble de l’adaptation de la vision crépusculaire). Avant même la découverte de la vitamine A en 1913 par Mc Collum et Davis, de nombreuses publications faisaient état de l’efficacité de la consommation de foie dans différentes affections oculaires. Les exemples de ce type sont nombreux où de mystérieux maux étaient soignés par un changement du régime alimentaire.

C’est en reprenant les travaux d’un médecin hollandais sur le béri-béri (maladie répandue en Extrême-Orient à la fin du 19ème siècle, où l’alimentation était presque exclusivement à base de riz décortiqué) que Casimir Funk mit en évidence la première vitamine en 1911. Elle était contenue dans l’écorce du riz, et d'après une expérimentation sur le pigeon, était capable de guérir certaines affections nerveuses (polynévrites) : il s’agissait de la vitamine B1.

Au fil des années les premières vitamines ont ainsi été identifiées, leurs formules chimiques ont été établies, et par la suite, on a pu en réaliser la synthèse.
Les vitamines sont actuellement au nombre de 13.

TOP

Rôles généraux des vitamines

Les vitamines jouent de nombreux rôles dans l’organisme. Elles ont pour actions principales des fonctions de co-enzyme et des actions anti-oxydantes et hormonales.


Les vitamines sont impliquées dans différents types de fonctions comme :

  • La fonction de co-enzyme : la vitamine se fixe sur l’enzyme qui catalyse une réaction chimique et agit conjointement avec elle. Par exemple, la vitamine B2 agit comme une coenzyme dans la production d’énergie par oxydation du glucose.
  • Le transfert de protons et d’électrons dans la chaîne respiratoire mitochondriale et la neutralisation des espèces radicalaires qui sont toxiques pour les tissus (action anti-oxydante) (Exemple : la vitamine B3).
  • La stabilisation des membranes cellulaires par inhibition des phénomènes de peroxydation lipidique (phénomène d’oxydation des lipides formant les membranes cellulaires) (Exemple : la vitamine E).


Les vitamines participent à de nombreux métabolismes cellulaires en intervenant dans des réactions chimiques soit en tant qu’activateur, soit en permettant la réaction entre deux agents, soit en neutralisant les déchets de la réaction métabolique.

TOP